HQE

L’association HQE (Haute Qualité Environnementale) mesure la qualité environnementale d’un bâtiment selon 14 exigences, dénommées « cibles ».

Ces cibles sont : l’insertion du bâtiment dans son environnement, le  choix des produits et procédés de construction, un chantier à faibles nuisances, la  gestion de l’énergie, la  gestion de l’eau, la  gestion des déchets d’activités,  la gestion de l’entretien-maintenance, le confort hygrothermique, le confort acoustique, le confort visuel, le confort olfactif, les conditions sanitaires des espaces, la qualité sanitaire de l’air et enfin la qualité sanitaire de l’eau.

Elles définissent les objectifs de qualité environnementale sur une base de 14 items regroupés en 4 catégories.

La certification HQE comporte 3 phases qui jalonnent la vie de l’immeuble: Programme, Conception et Réalisation.

La certification est acquise après l’audit de ces 3 phases.

SERCIB et la certification HQE, un promoteur engagé :

 • Ravel et Rachmaninov (Guyancourt) : 22 000 m2 de bureaux certifiés HQE sont les premiers immeubles de bureaux à avoir reçu un label énergétique en France

 • 8/12 sur Parc (Maisons-Alfort) : 11 000 m2 de bureaux certifiés HQE sans aucune cible en Base : 1ère opération de bureaux à avoir la double certification BREEAM/HQE

 • SOLARIS (Clamart) : sera certifié HQE et labellisé BBC. Objectif énergie positive. A la phase Conception, 13 cibles sur les 14 cibles possibles sont Performantes voire Très Performantes. SERCIB recherche un équilibre entre la consommation énergétique du bâtiment et la satisfaction des besoins des occupants : cet équilibre est au cœur de la réflexion de SERCIB etdistingue SOLARIS des autres bâtiments certifiés.

SOLARIS est en premier lieu caractérisé par sa faible consommation énergétique grâce à la forme de son enveloppe, à l’utilisation de l’inertie mais également à la géothermie (cible 4 : gestion de l’énergie).

Mais SOLARIS adresse également les cibles de l’éco-construction, de confort et de santé.

Quelques exemples :

 • Cible 1 – Insertion du bâtiment dans son environnement : SOLARIS favorise les transports « doux » : L’opération possède un arrêt de bus, des abris vélos ainsi que des places de parking pour recharger les véhicules électriques. SOLARIS est également située à 350 m environ du prochain arrêt de Tramway (T6).

 Cible 3 – Chantier à faibles nuisances : Une Charte chantier propre a été signée par les entreprises pendant la construction, ainsi qu’un PAE (Plan d’Assurance Environnement).

 Cible 6 – Gestion des déchets d’activités : Objectif de 40% des déchets de chantier valorisés (Source PAPREC, récupérateur des déchets de chantier), et près de 100% des déchets de terrassements ont été valorisés (Source ECT, exutoire des déchets de terrassement).

 Cible 5 – Gestion de l’eau : Diminution de l’utilisation de l’eau potable grâce à des mitigeurs temporisés, des chasses d’eau à double commande, 1 volume de stockage des eaux de pluie de 50m3 permettant l’arrosage des espaces verts intérieurs et le lavage des quais de livraisons. Économie d’eau potable de 50% par rapport au calcul de référence.

tableau_solaris